"Professionnellement, elle a été la femme de ma vie": l'hommage poignant de Claude Lelouch à Anouk Aimée

"Avec ma fille, Galaad, et ma petite fille, Mila, nous avons l’immense tristesse de vous annoncer le départ de ma maman Anouk Aimée", annonçait Manuela Papatakis, la fille de l'actrice, sur les réseaux sociaux le mardi 18 juin 2024. Malgré de véritables chefs-d'œuvre du cinéma français, l'un des longs-métrages les plus marquants de sa carrière d'actrice reste sans doute Un homme et une femme, de Claude Lelouch. Tourné en 1966, Anouk Aimée y incarnait le personnage d'Anne Gauthier aux côtés de Jean-Louis Trintignant. Un rôle pour lequel elle a d'ailleurs obtenu une Palme d'Or ainsi qu'un Golden Globe. Mais en plus de ces belles récompenses ce film lui a d'abord valu une belle amitié avec le réalisateur, qui lui a rendu un hommage poignant. Sur les réseaux sociaux, le jour de sa mort, il salue sa "nounouk", sa "compagne de route" et son "amie de toujours".

Dans une interview accordée au Parisien, le réalisateur et scénariste de 86 ans évoque ses jolis souvenirs avec l'actrice disparue. Il lui avait rendu visite deux jours avant sa mort, dans son appartement situé à Montmartre, dans le XVIIIe de Paris. Il y a des jours… et des lunes..., Si c’était à refaire, Viva la vie... Les deux amis ont beaucoup tourné ensemble, au point que Claude Lelouch considère Anouk Aimée comme celle qui a "été professionnellement la femme de [sa] vie". Il raconte qu'elle a d'ailleurs été "la première star" à lui dire "oui", avec Jean-Louis Trintignant, pour le tournage d'Un homme et une femme. Un "oui" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite