Profitez-en pour faire le test… du VIH

Voici plusieurs semaines que chacun est confiné à domicile. Résultat, peu ou pas de relations sexuelles et donc une forte réduction de l’exposition récente au VIH et aux IST. « C’est aussi, pour des personnes qui auraient été infectées peu de temps avant le confinement, la certitude qu’elles ont produit suffisamment d’anticorps pour que le résultat positif d’un test rapide du VIH ne laisse aucun doute sur son interprétation », ajoutent AIDES, le Corevih Arc Alpin et Vers Paris sans sida.

Cette période exceptionnelle offre donc une opportunité unique dans la lutte contre ces infections : la possibilité, par la réalisation massive du test de « permettre à un maximum de personnes de connaître leur statut sérologique et de traiter une éventuelle infection avant le retour à une vie sexuelle plus active », expliquent les associations. « C’est la possibilité de se soigner, de mieux se protéger et de protéger ses partenaires. »

Comment se tester ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour réaliser le test de dépistage du VIH : par dépistage sanguin, par Trod (Test Rapide d’Orientation Diagnostique), autotest ou encore kit d’auto-prélèvement. « En fonction des possibilités dont disposent les différents territoires pour respecter les mesures de sécurité sanitaire en vigueur, chacun pourra accéder à une solution adaptée pour se tester et faire le point sur sa santé sexuelle », indiquent les associations.

Si vous le souhaitez, vous pouvez bénéficier d’un entretien téléphonique avec des militants d’AIDES et de ses partenaires afin de faire le point sur la prévention, obtenir une ordonnance ou une orientation personnalisée pour un check-up complet des IST, être accompagné vers le soin ou la Prep selon vos pratiques et vos besoins. N’hésitez plus et consultez la page de l’association ici.