Promotions sur les produits d’hygiène : bonne nouvelle pour les consommateurs

PIXABAY

Un soulagement pour les consommateurs. Jeudi 19 janvier 2023, selon des faits rapportés par Le Parisien, le volet d'un texte de loi proposant de limiter les promotions sur des produits non alimentaires, tels que ceux d'hygiène et de beauté, n'a pas été adopté par l'Assemblée Nationale. Les opérations de promotions sur le rayon hygiène beauté, qui "dépassent parfois les 70 %", auraient été "limitées à 34 %" selon les nouvelles dispositions du projet. "Nous sommes très satisfaits de pouvoir continuer à proposer des prix attractifs sur un poste budgétaire aussi important… en espérant, bien sûr, que le texte ne sera pas changé au Sénat", explique un porte-parole de Système U, interrogé par les journalistes du Parisien. Cependant, les parlementaires ont validé la majeure partie des demandes concernant le texte de loi. À commencer par la limitation des promotions sur certains produits alimentaires.

En effet les promotions resteront limitées à 34 % en valeur et à 25 % en volume jusqu'à l'année 2026 dans cette catégorie. Pour rappel, le but de ce projet de loi est de prolonger les dispositifs instaurés en 2018 par la "loi Egalim". Le "seuil de revente à perte", qui était à 10%, sera par exemple maintenu. Cela signifie qu'une entreprise de distribution qui achète un produit à un industriel devra encore le revendre par la suite avec 10% de marge. Cette mesure visait, en 2018, à éviter "un écrasement des tarifs", en pleine période de déflation. Mercredi 11 janvier 2023, alors que l'on observe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite