"Je suis pronfondément Française" : Hollysiz raconte ce qui lui manque à l'étranger

·2 min de lecture

Après plusieurs années de vie au sein d'une communauté d'artistes en plein New York, la chanteuse Hollysiz a décidé, il y a cinq ans de cela, de s'installer au Pays basque. Un changement de vie radical qu'elle explique samedi au micro d'Isabelle Morizet sur Europe 1, dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie. "Plus j'ai voyagé dans le monde, plus je suis profondément française. Je suis une femme française, il n'y a aucun doute là-dessus", affirme celle qui publie Thank you all I'm fine, son nouvel EP.

 

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

 

Sa décision de quitter New York dit beaucoup de ce que l'artiste aime de son pays natal. "À un moment, la France me manquait. Il me manquait les gens, mes amis, évidemment, mais il me manquait la France. Je suis profondément européenne et latine", estime-t-elle. "J'avais pris ce qu'il y avait à prendre à New York, et il me manquait le bordel, les nuances, les engueulades politiques. On n'est pas d'accord. Aux Etats-Unis, tout est quand même très binaire. On s'engueule à table, on boit des coups, on n'est pas d'accord. Et puis, en fait, on est quand même amis. Cette vie m'a manqué."

"Se mettre au rythme des marées vous oblige au lâcher prise"

C'est pour toutes ces raisons qu'Hollysiz a rejoint le Pays basque. "J'ai pris cette décision comme à peu près tout ce que j'ai fait dans ma vie : ça a mûri pendant des années. Et puis un matin, c'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles