Protéger sa coloration pendant l’été : les bons réflexes

Les vacances sont bonnes pour le moral, moins pour la couleur ! Le soleil, l’eau salée de la mer et celle chlorée de la piscine maltraitent les pigments si on ne prend pas les devants. « Les cheveux sont beaucoup plus exposés aux agressions en été et le soleil oxyde la couleur. Il endommage les pigments, les éclaircit et peut leur donner un effet délavé », raconte Thibault Ferrassou, expert coloriste eSalon. Quant à l’eau, qu’elle soit bourrée de sel ou de chlore, c’est une question de pH, selon le spécialiste. « Ces eaux laissent les écailles du cheveu ouvertes ce qui fait glisser la couleur et accentue l’effet délavé ».

Et toutes les colorations sont logées à la même enseigne ! Peu importe la nuance, elles vont perdre inévitablement en éclat. Cependant les roux demanderont plus d’entretien que les blonds qui s’éclaircissent, car c’est une couleur qui a tendance à "virer" et nécessite un soin pigmenté pour neutraliser les reflets indésirables. Les colorations brunes, elles, risquent de prendre des reflets roux ou rouges, facilement corrigeables. Suivez le guide.

En cas de baignade. À la mer ou la piscine, veillez à mouiller votre chevelure au préalable, à l’eau claire. Imbibez-les d’une petite noisette de soin afin d’empêcher la fibre d’absorber le chlore ou le sel. Après la baignade, rincez-vous les cheveux à l’eau claire afin d’éliminer les résidus logés dans les longueurs et sur le cuir chevelu. Ce réflexe évite que les cheveux ne s’assèchent et donnent de "faux" reflets. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles