Comment protéger son jardin des intempéries orageuses ?

·1 min de lecture

La fin de l’été marque le début des tempêtes orageuses dans tout l’Hexagone. Les intempéries vont être de plus en plus nombreux, pour le plus grand désarroi de tous. Comment protéger son jardin des pluies diluviennes et des fortes rafales ? Version Femina vous explique tout dans cet article !

Pailler son sol

Pour préserver la terre des intempéries, il est recommandé de pailler son sol. Les tassements et les glissements seront épargnés.

Sécuriser les pots et les jardinières

C’est la première chose à faire pour les protéger des vents violents. Le plus judicieux est de les positionner à l’abri (sous un toit ou dans le garage) pour éviter que les violents orages ne les abîment.

Protéger les aménagements extérieurs

En général, les épisodes orageux s’accompagnent de vents violents. Pour éviter que tout votre jardin soit anéanti, sécurisez-le au maximum en installant des pergolas, des serres et des clôtures.

Recouvrir les plantes les plus sensibles

Vous pouvez les protéger avec des cloches en verre lors d’une période à fort orage. N’oubliez pas de retirer les cloches une fois la tempête passée, pour que les plantes puissent capter de nouveau la lumière.

Enlever les branches dangereuses

Si vous avez de nombreux arbres dans votre jardin, assurez-vous que les branches sont solides. Sinon retirez-les afin qu’il n’y ait pas de dégât sur votre lieu d’habitation.

Un tuteur sur les plants de tomate

Pour se prémunir des vents violents, protégez vos plantations au maximum. Si vous avez des fruits et des légumes installez des tuteurs pour mieux les maintenir en cas de fortes rafales.

Ramasser les fruits et les légumes en amont

Indispensable pour ne pas perdre toute la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles