Protection de l’enfance : quelles sont les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement ?

Lukas/Pexel

Emmanuel Macron s'engage pour protéger les plus jeunes. Après avoir lancé un "laboratoire pour la protection en ligne" le 10 novembre 2022, le président de la République continue de faire de la protection de l'enfance l'un des objectifs de son deuxième quinquennat. Lundi 21 novembre 2022, Élisabeth Borne tenait un conseil des ministres spécial, au lendemain de la Journée internationale des droits de l’enfant. Dans la matinée, la Première ministre a reçu vingt enfants, âgés de 8 à 17 ans, originaires de dix villes françaises et issues des services de protection à l'enfance, pour participer "à des ateliers de réflexion et de partage sur cinq thématiques : l’école, la santé et le handicap, l’accès à la culture et aux sports, l’environnement et le numérique", selon un communiqué de Matignon. Tous ont ensuite été invités à assister à un conseil des ministres des enfants protégés. De cette réunion, "plus de quarante actions" ont été imaginées, toutes "réunies autour de trois axes : la lutte contre les violences faites aux enfants, la garantie de l’égalité des chances et le bien-être et la santé des enfants". Élisabeth Borne a ainsi annoncé plusieurs nouvelles mesures comme la création d'un office de police judiciaire dédié aux violences envers les mineurs.

Le 19 octobre 2022 en commission des Lois de l’Assemblée nationale, Gérald Darmanin annonçait sa création, comme le rapportait l'AFP. Sous la direction de la PJ, cet office regroupera "30 enquêteurs" pour travailler sur "la délinquance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite