Prothèse auditive : quelle assurance prendre ?

© iStock

Il existe deux classes d’appareils auditifs. Les appareils de classe 1 (contour d’oreille classique, contour à écouteur déporté, intra-auriculaire) sont les moins onéreux et peuvent être inclus dans l’offre 100 % Santé de l’Assurance maladie. Le tarif est plafonné, avec un reste à charge à zéro euro pour l’assuré. L’appareil est alors garanti pendant quatre ans, mais cette garantie ne couvre pas contre la perte, la casse ou le vol. L’assurer coûte environ 100 € pour cette période de quatre ans.

Les appareils de classe 2 sont plus onéreux et leur prix est fixé librement. Si la garantie constructeur s’applique également, une assurance est encore plus importante compte tenu du prix élevé de l’appareil (jusqu’à 2500 € par oreille). Elle coûte alors entre 150 et 200 € pour quatre ans.

Dans un premier temps, il convient de se renseigner auprès de l’assurance multirisque habitation de son logement. Il arrive que les contrats prennent en charge l’assurance des appareils auditifs. Sous certaines conditions, ils peuvent être inclus dans les clauses qui assurent d’autres biens. Pour s’en assurer, il est donc recommandé de contacter la compagnie d’assurance afin de connaître les détails de la couverture et s’assurer que les appareils sont bien protégés. Bien souvent, l’assurance couvre uniquement la casse mais pas le vol.

L’audioprothésiste va systématiquement proposer une assurance lors de l’acquisition de votre appareillage. Il faut alors prendre en compte différents éléments importants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite