Prothèse de hanche : comment se déroule l’opération ?

© iStock

Près de 150.000 prothèses de hanche sont posées en France chaque année. L’arthroplastie de la hanche consiste à retirer les zones d’os et de cartilage qui sont usées afin de les remplacer par une prothèse. Cette dernière peut être confectionnée dans un alliage métallique, du titane, du polyéthylène (une matière plastique très dure) ou de la céramique.

Tout comme la hanche, d’autres articulations peuvent aussi être concernées par cette intervention chirurgicale, réalisée par un chirurgien orthopédiste, mais les plus courantes sont le genou, l’épaule et bien sûr la hanche.

Il existe deux indications principales à la pose d’une prothèse de hanche : l'arthrose, qui concerne particulièrement les personnes âgées, et les traumatismes. D’autres causes, plus rares, sont possibles : les malformations congénitaux et les tumeurs. Une prothèse de hanche peut être posée à n’importe quel âge, chez le sujet jeune par exemple après un accident de voiture, mais l’intervention demeure évidemment beaucoup plus courante chez la personne âgée. La prothèse ayant une durée de vie limitée, entre 15 et 20 ans, l’objectif est de retarder au maximum l’intervention, tant que les douleurs peuvent être soulagées efficacement par des antalgiques et des anti-inflammatoires.

L’intervention chirurgicale, qui a lieu sous anesthésie générale ou rachi-anesthésie, dure en moyenne une heure. Elle nécessite seulement la réalisation d’une petite incision au niveau de la partie antérieure de la hanche. Le chirurgien écarte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite