Provence : nos conseils et adresses pour une virée entre Alpilles et Luberon

C'est un joli coin ressourçant, apaisant et qui sent bon la lavande. Au nord d'Aix-en-Provence et loin de l'agitation de la ville, on peut poser ses valises entre Alpilles et Luberon, pour profiter de la nature foisonnante. On peut se promener dans les ruelles des villages, aller faire ses emplettes au marché, profiter d'une jolie balade à vélo... C'est une région idéale pour ceux qui veulent prendre le temps.

Leurs noms chantent comme la promesse de découvertes. Campé à l’abri d’un vaisseau de pierre comme les Baux-de-Provence, enroulé autour de son église comme Saint-Rémy-de-Provence ou perché sur son éperon rocheux comme Ménerbes, ces villages offrent aux passants leurs rues pavées émaillées de boutiques d’artisans, leurs vestiges antiques, leurs menhirs (mais oui !), leurs cabanes de pierre sèche appelées bories… Les maisons sont ocres, couleur du soleil. Partout, promontoires et vallons ouvrent sur des décors sculptés par le mistral. Les plaines sont couvertes d’oliviers et de ceps noueux. Quant aux falaises creusées par les carriers, elles cachent bien des surprises. Il faut prendre le temps de faire les marchés. Colorés, vivants et généreux, ils sont un concentré des parfums du pays. Cavaillon, l’Isle-sur-la-Sorgue sont parmi les plus beaux.On assiste : au Festival des soirées d’été de Gordes, en août. Les plus grands artistes se produisent au théâtre des Terrasses, au cœur du village, avec vue sur le Luberon. Au menu de cette 40e édition, Barbara Hendricks, Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite