Prudence (The Dø) : "J'étais trop timide pour chanter des textes en français"

·1 min de lecture

En passant de The Dø à Prudence, la musicienne Olivia Merilahti passe d'un duo à un projet solo. Mais aussi d'un chant exclusivement en anglais à des chansons qui s'aventurent aussi du côté de la langue française. C'est le cas de son titre Offenses, qui figure sur son premier album Beginnings, disponible à partir de vendredi. Et ce changement dans l'écriture et le chant a autant à voir avec la pudeur de l'artiste qu'avec l'univers musical dans lequel elle s'est construite, comme elle l'explique mercredi soir au micro d'Emilie Mazoyer dans Musique !.

>> Retrouvez Musique ! tous les jours de 20h à 22h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Cela faisait longtemps que je voulais chanter en français", confie Prudence. "J'ai toujours écrit des textes dans cette langue, mais j'étais vraiment trop timide pour les chanter. C'est un peu comme lorsque l'on écrit ses premières chansons et que l'on n'ose pas les faire écouter."

"C'est le premier titre en français d'une longue liste"

À l'inverse, la chanteuse franco-finlandaise a toujours eu plus d'aisance à écrire dans la langue de Shakespeare. "Etant pudique, il était plus facile de se planquer derrière l'anglais", explique-t-elle, même si ce n'est pas la seule raison. "C'est aussi une langue que je maîtrise bien, que j'adore et dans laquelle j'ai l'impression de m'exprimer librement."

Comme beaucoup d'autres artistes francophones, Prudence reconnaît également qu'il est plus difficile de bien faire sonner un texte en fra...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles