PSG : Al-Khelaïfi sort la sulfateuse et fracasse le clan Hidalgo

Les tensions semblent importantes entre le Qatar et la Mairie de Paris depuis quelques semaines. Entre les critiques concernant l'organisation de la Coupe du monde et les discussions pour le rachat du Parc des Princes, le ton monte entre les deux parties. Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, en rajoute une couche et remet en place les proches d'Anne Hidalgo qui se sont prononcés ces derniers jours.

Arrivé au PSG en 2011, le Qatar poursuivait ainsi sa stratégie d'investissement à Paris. D'ailleurs, les relations entre les dirigeants qataris et la Mairie de Paris étaient excellentes, mais tout a basculé ces dernières semaines. Et pour cause, les proches d'Anne Hidlago ont tout d'abord vivement critiqué le fait que la Coupe du monde soit organisée au Qatar, en annulant notamment l'installation de grands écrans et fans zones. Et plus récemment, c'est la passe d'armes pour le rachat du Parc des Princes qui a été vivement commentée. Et pour Nasser Al-Khelaïfi, c'en est trop.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Lui, il parle trop»

Dans les colonnes de L'EQUIPE, le président du PSG a ainsi été interrogé sur le boycott de la Coupe du monde au Qatar par la Ville de Paris. Et clairement, ça ne passe pas : « Non, je ne comprends pas. Regardez ce qu'on a fait pour Paris. J'ai de très bonnes relations avec la maire (Anne Hidalgo), j'ai beaucoup…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com