PSG: Luis Enrique détaille la façon dont il veut voir son équipe défendre et attaquer cette saison

PSG: Luis Enrique détaille la façon dont il veut voir son équipe défendre et attaquer cette saison

Nommé cet été à la tête d’un PSG en reconstruction, Luis Enrique a entrepris de revoir les fondations d’une équipe en quête d’identité. Et si les résultats se font encore attendre avec deux matches nuls pour commencer et un seul but marqué, nul ne peut contester que cette équipe parisienne a déjà bien changé. Le Paris Saint-Germain cuvée 2023-2024 ressemble à son entraîneur.

Les joueurs qui constituent le onze de départ, nouveaux pour la plupart, ont assimilé les idées de leur entraîneur et la philosophie de jeu qu’il essaie de transmettre en un temps record. Même si Lorient est venu prendre un bon point (0-0) au Parc des Princes en ouverture du championnat, l'entraîneur des Merlus Régis Le Bris a été impressionné par la capacité de ce PSG à priver son adversaire d’oxygène.

"Nous avons une idée de jeu, c’est d’être l’équipe qui domine, qui prive l’adversaire de ballon, d’espace d’expression sur le terrain, a confirmé Luis Enrique sur le site officiel du Paris Saint-Germain. Nous voulons nous accaparer le ballon, le récupérer rapidement et le conserver. C’est comme à l’école. S’il y a un ballon, il est pour toi ou ton adversaire. Le ballon est pour nous, et à partir de là, on essaie d’imposer notre domination sur la rencontre sans jamais dévier de cette idée. On joue avec cette idée durant toute la partie. Après, on gagne, on perd, on fait match nul, cela dépend de l’adversité. Mais il y a des principes intangibles. On ne peut pas juste dire: 'allez, allons-y et voyons ce qui se passe'. Non, ce n’est pas notre objectif, l’équipe doit toujours jouer de la même façon sur chaque terrain, à chaque match, dans n’importe quel stade, quelle que soit la compétition."

Rendre ce PSG plus imprévisible

Très intéressant dans son approche défensive, le Paris Saint-Germain a en revanche manqué de créativité, de vitesse et de percussion dans son jeu pour déséquilibrer un bloc compact et sécuriser une victoire qui aurait dû être sienne, à Toulouse (1-1) notamment. Un point que le PSG devra régler dans le futur, sans mettre à mal l'équilibre général de l'équipe, cher à Luis Enrique, et ce, dans le but d'asseoir son emprise sur le championnat? Sur la façon d’attaquer de son équipe, Luis Enrique a constaté des manques qu’il s’est promis de résoudre. Sur le site du Paris Saint-Germain, il a continué d’évoquer le sujet, et la façon dont il aimerait rendre ce PSG moins scolaire, plus imprévisible pour ses adversaires.

"Ce n’est pas parce que vous avez des préceptes généraux que vous jouez toujours de la même façon, a-t-il analysé. On essaie de dominer le match, et de ne pas subir. On essaie toujours d’imposer notre pression à l’adversaire pour qu’il n’ait pas le temps de s’organiser. Et à partir de là, nous attaquons de différentes manières. On occupe les espaces, on alterne entre les positions dans le but d’être imprévisibles. C’est l’objectif. Parfois nous attaquons avec un joueur excentré, une autre fois avec un milieu de terrain, la fois suivante en s’appuyant sur un attaquant de pointe. Le ballon doit vivre et les joueurs occuper différents espaces sur le terrain."

Article original publié sur RMC Sport