Psycho : une étude d'Harvard révèle la seule chose qui puisse nous rendre vraiment heureux

Devaiah Mallangada Kalaiah / Unsplash

Quel est le secret du bonheur ? Est-ce que celui-ci dépend de nous, des autres, de l’univers ou d’événements extérieurs ? Pour chacun·e, celui-ci semble différent, que l’on soit à la recherche d’amour, d’argent, d’épanouissement personnel… Mais si certaines personnes passent leur vie à courir après, une étude réalisée par des chercheur·euses à l’Université de Harvard semble avoir (enfin) trouvé la réponse.

Selon une étude plus ancienne de l’Université de Californie, publiée dans la Review of General Psychology en 2005, 50 % du bonheur d’une personne est déterminé par la génétique, 10 % dépendent des circonstances et 40 % résultent des choix que l’on fait pour être heureux·se. Alors comment goûter au bonheur si seul 40 % dépend de notre capacité – ou non – à prendre les bonnes décisions ?

Sur le même sujet ⋙ Qu’est-ce qui vous rend heureux·se ? Faites ce test pour savoir ce qui contribue à votre bonheurCombien de temps dure le bonheur déclenché par un orgasme ?

Une étude de l’Université de Harvard publiée dans The Harvard Gazette et menée sur près de 80 ans s’est penchée sur la question. Depuis 1938, les chercheurs·euses ont “suivi 724 hommes, issus de divers milieux économiques et sociaux (des quartiers défavorisés aux plus huppés, le président John F. Kennedy lui-même en a fait partie), et ce dès leur adolescence”, explique nos confrères de GQ. Tous les deux ans, les chercheur·euses ont questionné les sujets et leurs familles sur leur santé mentale et émotionnelle. Iels ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une étude mondiale confirme que les femmes font preuve de plus d'empathie que les hommes
Santé mentale : ces 6 petites habitudes à adopter pour se sentir bien en 2023, selon une experte
Anxiété : voici les 3 périodes les plus stressantes dans la vie des femmes, selon une étude
Tout savoir sur le “bruit rose”, la nouvelle tendance pour mieux dormir
Qu'est-ce que le phénomène des mamelons inversés qui touche près de 20 % de la population mondiale ?