Psychose : définition, symptômes, diagnostic et traitement

La psychose se caractérise par une perte de contact avec la réalité. “Pour comprendre la psychose, on peut l’opposer à la névrose, dont tout le monde souffre. Dans la névrose (aussi appelée normose par certains psychiatres), il n’y pas de perte de contact avec la réalité et la personne se rend compte, tandis que dans la psychose le contact est perdu et la personne ne sait pas qu’elle est dans un épisode psychotique,” explique le psychiatre.

La psychose modèle est la schizophrénie (c’est la forme extrême de la psychose). Elle est la forme de psychose la plus répandue dans la population, jusqu’à 1 à 2 %.

Elle est la maladie psychiatrique par excellence. “Bien qu’il n’y ait pas de consensus sur les chiffres, il y a 1 à 3 % de la population qui sont touchés à un moment de leur vie d’un trouble de type psychotique,” explique le Dr.

La différence est seulement temporelle. L’épisode psychotique est par définition isolé, la psychose quant à elle, est une succession d’épisodes psychotiques plus ou moins rapprochés ayant un lien entre eux. "Au-delà de trois épisodes en moins de deux ans, on peut considérer que le patient fait une entrée dans la psychose,” détaille le Dr.Serban Cristescu.

“Un épisode psychotique isolé est aussi appelé bouffée délirante. Il peut durer de quelques heures, par exemple s’il est induit par des substances comme le cannabis, et une vie, avec une moyenne entre 2 semaines et 6 mois,” poursuit le spécialiste.

• Le symptôme cardinal est la perte de contact avec la réalité, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles