Psychotest : quel est votre degré de sensibilité ?

iStock

Le test

1. Vous venez d'acheter un nouveau pull

A. Vous avez vérifié, dans le magasin, que ce pull ne « grattait » pas. C'est votre seul critère, même si vous craquez com­plètement sur la couleur.

B. Il est tout doux, mais vous découpez soigneusement l'étiquette, comme celle de tous vos vêtements depuis que cela vous a provoqué plusieurs fois une irrita­tion, voire des démangeaisons pénibles.

C. Vous l'adorez, vous ne le quittez plus, et quant à l'étiquette, vous n'avez rien remarqué. Il y en a une ?

D. Vous avez sympathisé avec la vendeuse, qui vous a raconté sa vie, et vous avez acheté ce pull sans bien le regarder, un peu pour lui faire plaisir ! Arrivé chez vous, vous vous apercevez qu'il ne vous va pas du tout. Tant pis, vous le donnerez à l'un de vos proches.

2. Vous êtes invité à dîner. Suprise, c'est un plat que vous n'aimez pas et dont l'odeur vous dérange.

A. A peine passé la porte, vous sentez monter la nausée ! Cette odeur vous agresse et vous submerge. Tant pis pour la politesse, vous balbutiez une excuse et vous tournez les talons.

B. Vous essayez de garder bonne conte­nance et vous expliquez ne pas être dans votre assiette pour ne pas en avaler une bouchée. En rentrant chez vous, l'odeur vous a suivi. Vous sautez sous la douche et mettez tous vos vêtements au sale.

C. Vous vous forcez pour ne pas vexer vos amis. Vous n'aimeriez pas qu'ils refusent un plat que vous avez passé du temps à cuisiner...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi