"Le public, c'est de l'or", assure Yseult avant de faire pleurer les Vieilles Charrues

·1 min de lecture

Il y a des concerts où, sans que l'on puisse l'expliquer vraiment, il se passe quelque chose de fort. Ce fut le cas pour Yseult mardi soir aux Vieilles Charrues. Avec une formule piano-voix intimiste, et donc pourtant peu propice aux festivals, la chanteuse a émerveillé le public, ses performances vocales laissant interdits les spectateurs pendant quelques longues secondes à la fin des chansons, avant qu'ils ne parviennent à couvrir l'artiste d'applaudissements. Des larmes coulaient même sur de nombreux visages.

>> Vivez les Vieilles Charrues avec Émilie Mazoyer sur Europe 1 du 8 au 18 juillet

Quelques heures avant ce moment suspendu, Yseult se confiait depuis sa loge au micro d'Emilie Mazoyer. "C'est ma vraie première tournée, et depuis la première date, on est complet", hallucinait la chanteuse. "Ça fait franchement plaisir de rencontrer son public dans des villes différentes, dans des pays différents et de voir à chaque fois que les gens sont au rendez-vous. Ça fait chaud au cœur. Vraiment."

"La force de mon projet, c'est la fidélité de mon public"

La chanteuse ignorait alors que le concert à venir allait grossir les rangs de ses fans, avec lesquels elle entretient une vraie relation de proximité. Yseult n'hésite pas à les interroger sur les réseaux sociaux pour qu'ils l'aident à choisir le visuel de couverture d'un disque ou l'une de ses tenues de scène. "C'est ça qui fait la force de mon projet : mon public, sa fidélité et le fait que je suis très proche d'eux"...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles