La Puff, en vogue chez les ados, est-elle dangereuse pour la santé ?

La Puff ? C’est le dernier "gadget" à la mode chez les collégiens et les lycéens. Cette cigarette électronique jetable vient tout droit des États-Unis. Des parfums sucrés qui évoquent l'enfance, un packaging coloré, le tout prêt à l'emploi : il n'en faut pas plus pour séduire les jeunes consommateurs. Mais en dépit des apparences, ce dispositif présente bel et bien des risques pour la santé.

Qu'est-ce qu'une Puff ?

Cousine de la Juul, la Puff est née en 2019, aux Etats-Unis, à l'initiative de deux Californiens : Patrick Beltran et Nick Minas, co-PDG de Puff Bar. "Ces cigarettes électroniques jetables fonctionnent sur le même modèle que les cigarettes électroniques classiques, au détail près qu'elles ne sont pas rechargeables. Elles contiennent en moyenne 600 à 700 bouffées", explique le Pr Daniel Thomas, cardiologue et vice-président du Comité national de lutte contre le tabagisme (CNCT).

Quels sont les goûts disponibles ?

Les Puff sont disponibles en une multitude de goûts, plus ou moins évocateurs, et c'est bien ce qui fait leur attrait : menthe fraîche, litchi glacé, fruits rouges, mangue glacée, orange glacée, noisette, raisin, cookie, guimauve, etc. Autant de parfums qui peuvent inciter à fumer en bonne conscience. Et pourtant...

Y-a-t-il forcément de la nicotine dans la Puff ?

"La plupart des Puff contiennent bien de la nicotine, affirme...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles