Punaises de lit : 5 conseils d’un expert pour éviter les arnaques

C’est un véritable fléau. Les punaises de lit n’en finissent plus d’envahir les maisons, les appartements, ou encore les hôtels. Au total, pas moins de 100 000 sites ont été touchés par le phénomène en 2018, selon Le Parisien. Pire encore : une augmentation de 30% est attendue pour 2019.

Un phénomène qui en appelle un autre : les arnaques à la désinfection, qui seraient de plus en plus nombreuses. C’est en tout cas ce que constate la CS3D, autrement dit la Chambre Syndicale des entreprises dites 3D (dératisation, désinfection, désinsectisation).

Face à ce marché lucratif estimé à 500 millions d’euros, certaines entreprises de désinfection n’hésitent pas à escroquer des clients bien souvent désespérés par la situation, en pratiquant des tarifs trop élevés ou en utilisant des produits chimiques interdits en Europe. "La présence de punaises de lit peut tourner à l’obsession et avoir de véritables conséquences psychologiques, allant de simples troubles du sommeil à la dépression", explique Stéphane Bras, porte-parole de la CS3D. Et pour cause : particulièrement difficiles à déloger, ces nuisibles font vivre un véritable cauchemar à ceux qui les subissent.

Résultat ? Découragées, certaines personnes confrontées aux punaises de lit se tournent vers la première entreprise venue, sans effectuer de vérification au préalable. Mais pour éviter les arnaques à la désinfection, la vigilance est de mise ! Stéphane Bras livre 5 conseils anti-escroqueries :

Conseil n°1 : choisir une entreprise référencée

Sur son site internet, la CS3D propose un annuaire dans lequel elle liste les entreprises référencées. Pour y être répertoriée, une société doit répondre à une charte ainsi qu’à plusieurs critères attestant de sa qualité, de son engagement et de son sérieux. Elle doit par exemple prouver que tous ses employés ont obtenu le CertiBiocide, un certificat obligatoire pour utiliser et distribuer des produits biocides.

Faire appel à une société référencée est un gage de fiabilité pour les clients,

(...) Cliquez ici pour voir la suite