Purée de butternut : comment la préparer facilement

Comment éplucher une courge butternut ?

C’est vrai qu’en la voyant, elle ne paraît pas très avenante ! Avec sa forme typique de poire, cette courge butternut ne semble pas prête à se laisser éplucher facilement. Mais faut-il vraiment lui ôter la peau pour la déguster ? Eh bien, contrairement au potimarron, qui lui peut se déguster avec la peau, la butternut, elle, nécessite un petit épluchage préalable. Bien qu’entièrement comestible, la peau de la courge est trop ferme pour se fondre dans une préparation. Donc pour l’enlever, la technique le plus simple est celle qui consiste à utiliser un éplucheur à légumes. Placez votre courge sur une planche à découper. D’une main, maintenez-la à l’aide d’un torchon pendant que, de l’autre, vous l’épluchez avec votre ustensile.

La technique du four à micro-ondes

Si la surface de la peau présente trop d’aspérités, votre éplucheur risque d’être soumis à trop rude épreuve. Pour lui épargner trop d’efforts, rabattez-vous sur cette seconde méthode ultrasimple qui consiste à passer votre butternut 5 minutes au four à micro-ondes programmé à pleine puissance. Cette opération va ramollir la peau et vous permettre d’opérer plus aisément avec votre éplucheur ou un couteau éminceur.

Comment faire cuire la courge butternut ?

Pour sublimer sa texture onctueuse, le butternut a besoin d’être chouchouté. Quel que soit la technique de cuisson que vous choisirez, cette courge musquée n’en finira pas de vous étonner :

à l’eau : c’est probablement la technique la plus simple puisqu’il suffit de mettre la courge détaillée en morceaux dans de l’eau bouillante salée pendant 10 à 20 minutes.à la vapeur : cette méthode présente l’avantage de conserver les propriétés nutritionnelles de la butternut. Mettez votre courge en cubes dans le panier vapeur de votre cocotte-minute remplie d’eau et faites-la cuire une vingtaine de minutes.au four : ce mode de cuisson permet de concentrer les sucs de la courge. Elle est également facile à réaliser : déposez les morceaux

(...) Cliquez ici pour voir la suite