Purée de panais : les secrets de la réussite

Tout savoir sur le panais

Le panais fait partie des légumes anciens que nos grand-mères utilisaient. Depuis quelques années, il connaît un véritable retour sur le devant de la scène culinaire. Ce légume racine se situe entre le navet et la carotte, autant par le goût que par sa forme et sa couleur. Il peut être rond, long ou demi-long et sa couleur varie de beige à blanc. Le panais a une saveur vive légèrement sucrée qui s’accommode facilement et se rapproche de la noisette. C’est un véritable passe-partout puisqu’il se cuisine de nombreuses façons : cuit, cru, au four, à la poêle ou à la vapeur. On le trouve sur les étals des maraîchers d’octobre à février.

Quels sont les bienfaits du panais ?

On trouve le panais en hiver et c’est un véritable allié contre le rhume et la fatigue que l’on éprouve pendant cette période de l’année. Le panais est riche en magnésium qui permet de lutter contre la déprime hivernale, mais il est surtout connu pour ses apports en potassium : environ 375mg pour 100g de panais râpé. Par ailleurs, il contient des vitamines, notamment de la vitamine C, et des fibres, ce qui en fait un légume peu calorique, mais nourrissant, utile au bon fonctionnement du système immunitaire et digestif.

Comment nettoyer les panais ?

Les panais commercialisés en barquette ou à l’unité ont généralement subi un premier nettoyage pour les débarrasser de la terre qui les recouvre. Il est quand même nécessaire de les laver à l’eau froide pour ôter le reste de terre ou de sable. Si les panais sont gros, il est recommandé de les éplucher avec un économe, de la même façon que les carottes. Pour les plus petits, il suffit de les frotter avec un couteau pour ôter la peau sans avoir trop de perte. On citronne les panais une fois pelés pour éviter de les voir noircir, notamment s’ils sont utilisés pour des salades.

Comment cuire les panais au four ?

Il y a plusieurs façons de préparer les panais au four : sous forme de gratin, de crumble salé ou en frites par exemple. Vous pouvez

(...) Cliquez ici pour voir la suite