Push mode : Nodaleto, les chaussures fétiches des stars

Ilaria Casati

Avec ses chausses à talon carré et son esthétique vintage, la marque signe le manifeste d'une nouvelle féminité : pop et pointue. 

Qui est derrière le label  ? 

Deux « partners in crime », mais surtout deux regards affûtés, aux références esthétiques irréprochables. Julia Toledano (fille de Sidney Toledano, P-DG de LVMH Fashion Group) et Olivier Leone imposent leur vision depuis le lancement de leur première collection en février dernier. Julia, qui rêvait depuis son enfance de créer sa marque de chaussures, s'est donné le temps d'apprendre les bases du métier.

D'abord sur les bancs du prestigieux London College of Fashion, ensuite dans des usines, en Italie, auprès des artisans ouvriers. Et, après avoir contacté Olivier Leone pour un consulting d'image, elle a fini par lui confier la direction artistique de la marque. « Nodaleto est une succession d'événements fortuits », s'amuse le binôme.

Une identité affirmée

Talons géométriques, look vintage, cuir verni... si Sharon Tate vivait à notre époque, elle porterait certainement des Nodaleto. Pas de souliers plats ici, tout est fait pour séduire une millennial à la féminité sauvage, parfois kitsch, qui se distingue par son style. Le duo ose un mélange complexe de références californiennes, seventies et nineties, tout en convoquant le photographe de mode Guy Bourdin, l'Andalousie et le Maroc, pays d'origine de Julia. Et ça plaît ! Le très pointu Dover Street Market et Le Bon Marché Rive Gauche, à Paris, se pâment devant ces chaussures psychédéliques, inscrivant Nodaleto parmi les marques dans l'air du temps.

Bestimage.00452641_000001

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi