Qu’appelle-t-on vraiment un pervers narcissique ? Comment le reconnaître ?

Remarques culpabilisantes, dévalorisantes, assassines... Si vous subissez au quotidien ces tentatives de déstabilisation, vous êtes peut-être en proie à un pervers narcissique. Comment démasquer ce manipulateur et comment vous en débarrasser ? Éclairage de Pascal Couderc, psychologue clinicien et co-auteur de La Manipulation affective dans le couple (Éd ALbin Michel).

Définition : qu’est-ce qu’un pervers narcissique (PN) ?

La perversion narcissique n'est pas une maladie mentale, mais un trouble de la personnalité. Ce terme a été utilisé la première fois en 1986, par le psychanalyste français Paul-Claude Racamier, qui définissait la perversion narcissique comme "la propension active du sujet à nourrir son propre narcissisme, aux dépens de celui d'autrui". Elle repose donc à la fois sur les troubles narcissiques et sur la perversion : le pervers narcissique (PN) élabore précautionneusement un mode opératoire pour isoler sa victime et exercer son emprise toxique, jusqu'à ce qu'il se lasse. Il utilise la manipulation mentale dans le but d'abuser psychiquement l'autre, parfois au point de le détruire.

"C'est pour cela qu'on classe la perversion narcissique parmi les perversions relationnelles", précise Pascal Couderc. Au premier abord, le pervers narcissique n'a rien d'un monstre. Il est souvent brillant, bien intégré socialement, séduisant, parfois arrogant. C'est le propre de son entreprise de manipulation : pour...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles