Qu’est-ce que l’hypertrophie de l’hymen, cette malformation du vagin mise en lumière par une tiktokeuse ?

Capture TikTok

"Petit thread sur l'hyménotomie et l’hypertrophie de l’hymen parce que c’est super courant, mais que personne en parle donc personne est informé." C’est ainsi que Félicie (@felicieakafee) a commencé une longue série de posts sur Twitter, lundi 14 novembre, afin de lever le voile sur une malformation du vagin dont elle est atteinte : l'hypertrophie hyménéale. Les personnes qui en sont victimes ont un vagin est plus épais et résistant que la moyenne et souffrent d’importantes douleurs dans le bas du ventre. Cela peut empêcher les règles de s’écouler et rendre insupportable, voire impossible, toute pénétration (que ce soit avec un tampon ou lors d’un rapport sexuel).

Comme elle l’a expliqué sur Twitter, Félicie a révélé que son hypertrophie de l’hymen lui avait été diagnostiquée à l’âge de "4 ou 5 ans". "Je ne me suis pas fait opérer à ce moment-là", a-t-elle précisé, avant d’expliquer qu’elle ne s’était ensuite repenchée sur cette malformation que des années plus tard, lorsqu’elle a eu ses règles, "tard" selon elle. "Je me suis rappelée de ce problème que j’avais eu, mais dont je n’avais aucune idée de l’origine. […] J’ai commencé à faire des recherches et jamais je ne suis tombée sur quelque chose qui parlait de ça. Du coup, j'ai commencé à suer bien fort en pensant que je n'aurai jamais de gosses, etc.", a écrit la jeune femme de 19 ans, avant d’indiquer avoir entendu parler d'hypertrophie hyménéale pour la première fois sur TikTok.

Après avoir mis un nom sur son mal, Félicie a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les psychédéliques pourraient aider à lutter contre la dépression selon une nouvelle étude
Qu'est-ce que l'andropause, cette forme de ménopause qui touche les hommes ?
Lève-tôt ou couche-tard, qui est le plus intelligent ? La science a tranché
Que se passe-t-il dans le corps lorsque l’on fait un déni de grossesse ?
Voici ce que signifient vraiment ces 8 rêves que nous faisons le plus fréquemment