Qu’est-ce que le longboard dancing, la nouvelle tendance sportive qui inonde Instagram ?

·1 min de lecture

Propulsé par les Reels - ces courtes vidéos à effets sur Instagram - le longboard dancing a envahi les réseaux sociaux cet été. Cassandre Lemoine, vice-championne de France, nous parle de cette discipline qui allie la danse et le skate. 

Des pas de danse sur une planche plus grande qu’un skate classique, des figures acrobatiques, de la glisse et de la grâce. Peu connu il y a encore quelques années, le longboard dancing est aujourd’hui la discipline du moment. Preuve en est sur Instagram, le hashtag #longboarddancing comptabilise près de 300 000 vidéos. Parmi elles, celles de Cassandre Lemoine, vice-championne de France de ce sport qui allie le monde de la danse à celui du skate. 

Le longboard dancing, késako ? 

Autrefois appelé le « sidewalking », le longboard dancing se pratique sur une grande planche (environ 1m20). L’idée ? Se déplacer grâce à un enchaînement de pas de danse et de figures très aériennes. « On allie le côté spectaculaire des figures à la grâce des mouvements de danse. C’est un sport relativement libre qui permet de laisser libre cours à son imagination. Le corps parle et se déplace. C’est très visuel. L’idée c’est vraiment de faire un show », nous explique la vice-championne de France. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cassandre Lemoine (@cassandrelmn)

Le longboard dancing, pour qui ? 

Si les vidéos se consomment de façon (très) addictive, la complexité des différentes techniques utilisées par les adeptes ne laisse personne indifférent. Pourtant, Cassandre Lemoine - qui dispense des cours à Paris -  l’assure : cette discipline est ouverte à tous. « L’avantage de ce sport est qu'il ne...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles