Qu’est-ce que le perfectionnisme émotionnel, et pourquoi cela peut affecter votre vie ?

Le besoin constant d’être heureux·se peut avoir des effets négatifs sur la santé mentale, souligne une experte dans les colonnes de « Stylist UK ».

L’injonction au bonheur a pris une ampleur sans précédent ces dernières années, favorisée par les réseaux sociaux. Sur Instagram, les influenceur·ses et autres utilisateur·ices ont tendance à mettre en avant la meilleure version de leur existence. Pour certaines personnes, le fait d’être heureux réside dans leur qualité de vie au travail, tandis que pour d’autres, il dépend de leur vie sociale et amoureuse. Quoi qu’il en soit, nombreux sont celles et ceux à comparer leur vie à celle des autres, à travers des images idéalisées sur les plateformes en ligne.

Ce phénomène prend parfois des proportions démesurées. Sharnade George, thérapeute, écrivaine et fondatrice du répertoire de thérapies en ligne « Cultureminds Therapy », parle de « perfectionnisme émotionnel ». Cela désigne un besoin excessif d’être heureux, considérant la tristesse et la colère comme une forme d’échec personnel, rapporte le média « Stylist UK ». Mais le revers de la médaille est loin d’être anodin.

Lire aussi >>  Transfert d’émotions : quand les sentiments des autres s’attrapent comme un virus

Savoir accueillir les émotions négatives

Accepter les émotions négatives qui nous traversent est le meilleur moyen d’affronter les problèmes de la vie. À l’inverse, les mettre sous le tapis risque de vous jouer des tours, sur le long terme. « Vouloir toujours ressentir une certaine émotion – le bonheur, en l’occurrence –...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi