Qu’ils soient classiques ou d’Amiens, découvrez l'histoire des macarons

·1 min de lecture

À Nancy, Amiens, Reims, Saint-Jean-de Luz, Paris… Dans chaque recoin de France il existe une recette de macarons. Plus d’une quarantaine serait répertoriée aujourd’hui. Mais à l’origine d’où viennent les macarons ? Le chroniqueur culinaire d’Europe 1 Olivier Poels vous livre tous les secrets de cette pâtisserie emblématique et vous donne en prime, deux recettes à réaliser chez vous.

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Avant d’arriver en France, toutes ces recettes de macarons ont une seule et même origine : le Moyen-Orient. Là-bas, il était d’usage de cultiver l’amande essentiel à la préparation de cette pâtisserie. Au Moyen-Âge, autour du 14ème siècle, la gourmandise atteint l’Italie où elle se baptisée macarone. Une légende italienne amusante expliquerait d’ailleurs sa forme. Tous les jours un moine fabriquait, torse nu, ces petits biscuits à l’amande. Un jour, épuisé, il se serait endormi sur la pâte. Son nombril aurait alors créé la forme contemporaine des pâtisseries.

Le macaron d'Amiens

Deux siècles plus tard, Catherine de Médicis ramène le macarone en France. À partir de cette année 1581, les pâtissiers redoublent d’inventivité et adaptent la recette dans des tas de villes différentes. À Amiens, le macaron est resté assez proche de celui rapporté par la reine. C’est un biscuit à la poudre d’amande, croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Voici l...


Lire la suite sur Europe1