Qu’est-ce que le syndrome de Paris : un phénomène qui touche de nombreux touristes

©Getty Images / Orbon Alija

En 2021, Paris a accueilli pas moins de 22,6 millions de visiteurs français et internationaux. Si la capitale paraît être un endroit rêvé pour ses prochaines vacances, de nombreux touristes déchantent rapidement une fois leurs valises posées là-bas. On parle alors du syndrome de Paris. Décryptage.

Si Paris est réputée pour ses nombreux monuments, pour ses sites classés patrimoine mondial et pour sa gastronomie, parfois la réalité est tout autre. La capitale peut parfois faire déchanter les touristes. La magie de Paris peut rapidement tourner au cauchemar. Entre nausées, anxiété et hallucinations : certaines personnes peuvent être victimes du syndrome de Paris. Une pathologie qui touche les touristes se rendant dans la capitale. Les Japonais seraient d’ailleurs particulièrement touchés par ce phénomène. Une réalité qui n’est pas rare puisque comme l’indique le site « Neon Mag » : « Le syndrome de Paris fait en effet partie d’une catégorie de pathologies plus vastes, appelées "les syndromes du voyageur". Ceux-cis regroupent par exemple le syndrome de Stendhal, ou syndrome de Florence, qui peut survenir chez certains voyageurs exposés à une abondance d’œuvres d’art ; ou encore le syndrome de Jérusalem, lorsque l’on se trouve dans un lieu hautement religieux ».

À lire aussi >> Paris gratuit : 10 idées pour (re) découvrir la capitale !

Quand les touristes passent du rêve au cauchemar en visitant Paris

Paris attire énormément de vacanciers. D’ailleurs, elle s’impose comme la cinquième ville la plus touristique du monde. Pourtant, si beaucoup souhaitent visiter la capitale, parfois le choc culturel s’avère trop violent. Ainsi, la Tour Eiffel ou Montparnasse s’avèrent bien dérisoires face à cet électrochoc. C’est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles