Quai Branly : du traditionnel au costume de cinéma, le kimono s'affiche sous toutes ses formes

Le Quai Branly prend des airs d'Asie. Dans les allées du musée parisien, situé au pied de la Tour Eiffel, les visiteurs s'affairent dans les allées de la nouvelle exposition sobrement intitulée "Kimono". Dans les vitrines, sur les estrades, les tenues ne présentent aucun pli : bien disposées sur des cintres, éclairées avec prudence... Ces toiles de soie deviennent de véritables tableaux. Des scènes dignes des estampes japonaises : le mont Fuji, des cerisiers en fleurs, des paysages typiques ou encore des colibris, petits oiseaux amateurs de nectar.

prodld4653 (1)
prodld4653 (1)

© MARIE GICQUEL/EUROPE 1

Mais ces 200 pièces ne sont pas qu’esthétiques, elles reflètent évidemment certaines époques : celles de geisha, kimonos sulfureux à la couleur rouge, ou ceux détenus par les patronnes de maisons de geisha, très bariolés. D’autres Kimonos, des années 30, deviennent parures nationalistes, avec des motifs, des dessins, représentant l’armée japonaise et bien d'autres encore.

...
Lire la suite sur Europe1