Publicité

Le Quai d'Orsay annonce la libération de deux Français détenus en Iran

Une longue attente qui prend fin. Détenu en Iran depuis le 26 mai 2020, Benjamin Brière, originaire de Lyon, a été libéré ce vendredi tout comme le Franco-Irlandais Bernard Phelan, a annoncé le Quai d'Orsay.

Arrêtés en 2020 et 2022

Benjamin Brière était retenu prisonnier depuis près de trois ans après avoir été interpellé par les forces de police iraniennes pour espionnage après avoir pris des photos de zones interdites dans un parc naturel avec son drône.

Bernard Phelan, 64 ans, consultant en tourisme, avait de son côté été arrêté le 3 octobre 2022, pour atteinte à la sécurité nationale. Les deux hommes, qui ont toujours clamé leur innocence, ont été libérés pour raisons humanitaires alors que leur état de santé s'était particulièrement dégradé ces derniers mois.

"C’est un soulagement. Je salue leur libération. Merci à tous ceux qui ont œuvré à cette issue. Nous continuerons à agir pour le retour de nos compatriotes encore détenus en Iran", a réagit sur Twitter Emmanuel Macron quelques minutes après l'annonce de leur libération.

1087 jours derrière les barreaux pour Benjamin Brière

Au total, Benjamin Brière aura passé 1087 jours en prison. Pour tenter d'alerter sur son innocence, Benjamin Brière avait effectué plusieurs grève de la faim, dont une de 35 jours. Une première fois condamné en janvier 2022, il avait été "acquitté de toutes charges" lors de son procès en appel le 15 février dernier, mais était resté emprisonné.

Depuis le Rhône, sa soeur Blandine n'a cessé de mener un combat pour le faire libérer. "il ne cache plus le désarroi dans lequel il est. Il n'en peut plus en fait, il est complètement désespéré. On voit que tout est bloqué et que rien n'avance", avait-elle expliqué en novembre dernier au micro de BFM Lyon. Sans aucune "date à laquelle s'accrocher", sa soeur s'était alors dite "desespérée".

Article original publié sur BFMTV.com