Voici la quantité d'exercice physique dont vous avez besoin pour réduire votre risque de cancer du sein

iStock/lzf

« Bougez plus et restez moins assis », telle est la recommandation qui pourrait s’appliquer en réponse au manque d’activité physique combiné à un excès de sédentarité croissant au sein de la population. D’une façon générale, les risques associés à ces deux mauvaises habitudes sont en effet majorés lorsqu’elles sont cumulées mais à l’inverse, l'augmentation de l'activité physique et la réduction du temps passé sédentaire seraient susceptibles de diminuer de 41% le risque de développer un cancer invasif du sein chez la femme, selon une étude portant sur plus de 100 000 femmes. Les résultats publiés dans le British Journal of Sports Medicine étaient généralement cohérents peu importe le statut ménopausique, le type, le stade ou le grade de la tumeur, révèle une équipe internationale de chercheurs australiens, anglais et américains qui recommande de mettre davantage l'accent sur l'exercice physique comme moyen de prévenir ce cancer le plus fréquemment observé chez les femmes en France et dans l’UE.

Fort de ce constat, les experts derrière l'étude croient maintenant qu'il existe une relation claire de cause à effet entre l'exercice physique et la réduction du risque de cancer du sein. « Il y a toujours eu un peu d'incertitude quant à savoir si l'activité physique entraîne réellement un taux plus faible de cancer du sein ou si cette relation est confondue par d'autres facteurs. », souligne le Pr Brigid Lynch...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi