Quarantaine : pourquoi les Français sont-ils « punis » par le Royaume-Uni ?

·1 min de lecture

Ce mercredi, le gouvernement britannique a annoncé une levée de la quarantaine pour les ressortissants américains et européens vaccinés, à l’exception des Français.  

Les autorités britanniques ont annoncé ce mercredi que les personnes complètement vaccinées en provenance des pays placés sur leur liste orange n'avaient plus besoin d’observer une quarantaine de dix jours une fois sur le sol anglais. Le secrétaire d'État britannique aux Transports, Grant Shapps, a précisé que cette mesure entrerait en vigueur à partir du lundi 2 août à 5 heures du matin, heure française. La décision était attendue et réclamée depuis longtemps par le secteur du tourisme et les expatriés.  

We're helping reunite people living in the US and European countries with their family and friends in the UK From 2nd August at 4am people from these countries will be able to come to the England from an amber country without having to quarantine if they're fully vaxxed

— Rt Hon Grant Shapps MP (@grantshapps) July 28, 2021

« Nous aidons les personnes vivant aux États-Unis et dans des pays européens à se réunir avec leur famille et leurs amis au Royaume-Uni » a-t-il tweeté.  

Lire aussi >> Gérald Bronner : « C’est le Covid-19 qui est liberticide »

« Une décision discriminatoire » 

Les ressortissants belges, suisses, italiens ou encore allemands vont donc pouvoir se rendre plus facilement au Royaume-Uni. Mais pas les Français. En effet, les touristes venus de l’Hexagone sont, eux, toujours soumis à une quarantaine, comme le rapporte la BBC.  

La raison de ce « boycott » ? Des inquiétudes quant à la progression du variant Beta sur...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles