Quatre tombes romaines vieilles de 2000 ans découvertes dans le nord de la bande de Gaza

Quatre tombes romaines vieilles de 2000 ans ont été découvertes dans le nord de la bande de Gaza, a indiqué ce samedi à l'AFP un archéologue palestinien, permettant ainsi la reconstitution du premier cimetière romain complet dans ce territoire palestinien.

"Avec la découverte de ces quatre tombes, le nombre total de tombes dans ce cimetière romain, datant de la période entre le Ie siècle avant JC et le IIe siècle après JC, s'élève désormais à 134", a déclaré Fadel Al-Otol, en déplorant un manque de moyens financiers pour poursuivre les travaux. Il s'agit, selon lui, de "la première nécropole romaine complète" mise au jour à Gaza.

"Des fragments de poterie et des pièces métalliques utilisées dans les rituels funéraires" ont également été découverts, a-t-il ajouté.

Opérations de restauration rudimentaires

Le cimetière abrite notamment des tombes à la structure pyramidale. À l'intérieur, une équipe de techniciens travaillant sous la direction de Fadel Al-Otol s'attelle aux opérations de restauration avec des outils rudimentaires.

"Deux cercueils en plomb, l'un orné de grappes de raisin et l'autre de dauphins nageant dans l'eau ont été récemment découverts sur le site", note l'archéologue palestinien.

Le financement des travaux de fouilles et de restauration provient du Fonds pour la protection de la culture du British Council.

La bande de Gaza, territoire exigu et pauvre, est bordé par Israël, l'Égypte et la Méditerranée. Contrôlé par le mouvement islamiste palestinien Hama, il est soumis à un blocus israélien depuis plus de 15 ans.

Article original publié sur BFMTV.com