Queen : Brian May revient sur sa collaboration "étrange" avec Guns N' Roses

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Brian May credit:Bang Showbiz
Brian May credit:Bang Showbiz

Brian May s'est souvenu de l' ""étrange expérience" qu'a été sa collaboration avec Guns N' Roses en 2008, pour leur album "Chinese Democracy".

Le guitariste de Queen faisait partie des nombreux artistes invités sur ce disque, lequel a été enregistré en 9 ans. Les contribution que Brian ont finalement été coupées au montage et le musicien s'est aujourd'hui souvenu de ce projet insolite.

"C'était une étrange expérience" a-t-il révélé au magazine Classic Rock. "Je pense que c'était en plein milieu du projet. À ce stade, Axl (Rose, le chanteur, ndlr) était plus ou moins un ermite. Il travaillait chez lui et je travaillais en studio avec son ingénieur du son. Il venait très rarement. De temps en temps, il appelait et était très enthousiaste. Il parlait beaucoup puis il disparaissait à nouveau. Rien de ce que j'ai fait n'a fini sur l'album."

À l'époque de la sortie de "Chinese Democracy", Brian May a confié à ses fans sur son site officiel qu'il déplorait le fait que son travail ne figurait pas sur l'album, ajoutant : "J'ai beaucoup travaillé et j'en étais fier."

Le rockeur a également avoué à Classic Rock qu'il n'est plus en contact avec Axl Rose depuis lors, admettant toutefois qu'il est lui-même "légèrement timide et solitaire".

Il a ajouté : "Je regrette énormément le fait que je ne suis pas resté en contact avec Ed Van Halen".

Ed Van Halen est décédé le 6 octobre 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles