Quelles huiles végétales pour le confort gynécologique ?

Laura Boudoux
·1 min de lecture

Bénéfiques pour renforcer l’immunité de la flore vaginale et lutter contre les inconforts vulvaires, les huiles végétales s’invitent dans notre routine beauté. On vous présente les incontournables.

En gélule à avaler, en huile de massage, ou en application interne : les huiles végétales deviennent des alliées pour un confort gynécologique optimal. 100% naturelles, économiques, et respectueuses de la peau, elles peuvent aider à soigner les mycoses, lutter contre des fuites urinaires, ou encore soulager une irritation vulvaire. L’objectif est de protéger les muqueuses, et de lubrifier la peau, parfois fragilisée. Les huiles végétales peuvent aussi s’utiliser comme lubrifiant, lors de rapports sexuels sans préservatif, qui deviennent poreux à leur contact. 

Un outil pour soulager les irritations vulvaires

Rougeurs et démangeaisons : les inconforts vulvaires sont très fréquents, et souvent pris à tort pour des mycoses. Selon la sage-femme Camille Tallet, « 44% des prélèvements vaginaux reviennent ainsi avec des résultats négatifs chez des patientes qui pensaient faire une mycose ». Elle rappelle que si ces irritations ne s’accompagnent pas de pertes blanches abondantes, elles ne sont pas liées à un germe, et peuvent donc être traitées avec des huiles végétales, en quelques jours. « Ces patientes ont besoin d’huile de coco, à appliquer sur la vulve deux fois par jour, pendant au moins 48 heures. On peut aussi mettre un peu d’huile essentielle de tea tree, qui est antifongique, et l’associer avec de l’huile de lavande, qui calme », recommande-t-elle. 

Pour les femmes qui souffrirait d’une mycose ponctuelle, la sage-femme...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi