Quelles leçons tirer de la pleine lune en Taureau du 19 novembre ?

·1 min de lecture

Ce vendredi, prenons un moment pour apprécier ce qu’on a : du chauffage, de bonnes herbes aromatiques ou son abonnement de streaming.  Ça s’appelle la gratitude. De rien.

Confort, soin du corps et soufflé au roquefort : c'est l'heure de se reconnecter avec ce qui nous nourrit. Cette pleine lune en Taureau est l’oasis qu’il nous fallait pour finir cet intense mois du Scorpion. Sortez les chaussons.

Lune en Taureau : exaltation et volupté

Vous ressentez un besoin impérieux de manger une pizza truffée dans votre bain ? Ce sont les effets classiques d’une pleine lune en Taureau. Astrologiquement, lorsque la lune est en constellation du Taureau, on la dit « exaltée ». 

Lire aussi : « 16 pizzas d'automne qui nous font du bien »

La symbolique fertile de la lune se teinte alors de celles du Taureau. Au choix : abondance, plaisirs terrestres et charnels, créativité et sa volonté absolue de profiter des plaisirs simples. Si possible seule.

« Ne pas déranger »

Une fois avoir prévenu votre entourage que vous serez indisponible, une bonne façon d'honorer cette pleine lune est de vous offrir un date en solo : nourriture, boisson, éclairage et playlist adéquate comprise.

Et si le Taureau a une réputation de bon vivant, rien ne nous empêche de nourrir sa cervelle par la même occasion en regardant ce documentaire qui vous fait de l'œil depuis un moment. Finalement, le plus compliqué lors de cette pleine lune sera de résister à vos envies compulsives d'acquérir à peu près n'importe quel article en velours de soie.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles