Quelles sont les marques chinoises qui arrivent (ou sont déjà) en Europe ?

L'industrie automobile est en pleine mutation, et les marques de voitures chinoises se positionnent de plus en plus pour étendre leur empreinte sur le marché européen.

Encore relativement méconnues du grand public en Europe, ces constructeurs se sont fait remarquer lors du récent Salon de Munich, marquant ainsi leur ambition de conquérir le marché européen.

Mais qui sont ces constructeurs chinois et quelle est leur histoire ? Nous n'allons pas vous abreuver d'informations au sein de cet article, mais simplement vous donner quelques éléments afin de vous permettre de mieux les identifier.

BYD

Fondée en 1995, BYD (Build Your Dream) avait initialement pour spécialité la conception et la fabrication de batteries. En 2003, le groupe basé à Shenzhen, dans le sud de la Chine, a élargi son activité pour devenir un acteur majeur de la mobilité électrique.

L'an dernier, BYD a stoppé la production de voitures thermiques pour se concentrer exclusivement sur les modèles hybrides et électriques. La marque a récemment fait son entrée en Europe via la Norvège et a depuis étendu sa présence partout en Europe, dont en France, avec les Atto 3, Dolphin et autres Seal.

MG

Ancienne marque britannique rachetée par l'équipementier chinois SAIC en 2007, MG est l'une des marques chinoises les plus implantées sur le marché européen. En relocalisant la production en Chine, MG a réussi à bénéficier de la notoriété d'une marque occidentale tout en restant compétitive.

En France, MG se distingue via sa Lire la suite sur Autoplus