Quelles précautions prendre avec l’Acupan, cet antalgique puissant ?

© Istock/Getty Images

L'Acupan est un antalgique puissant de la famille des analgésiques et antipyrétiques. L’utilisation de ce médicament n’est pas possible chez tous les patients. Mieux vaut donc suivre scrupuleusement les précautions et contre-indications qui figurent sur la notice.

L’Acupan est un médicament destiné à traiter les douleurs aiguës, notamment après une intervention chirurgicale. On l’utilise essentiellement en milieu hospitalier. Sa substance active est le Néfopam, une molécule antalgique commercialisée en France depuis 1980. Il s’agit d’un antalgique non opioïde d'action centrale qui possède des propriétés anticholinergiques et atropiniques. Si l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de ce médicament concerne également une forme comprimé destinée à la voie orale, seul l’Acupan sous forme de solution injectable en ampoule (20 mg/2 mL) est aujourd’hui disponible en France.

Bien qu'il soit prescrit dans le traitement des douleurs aiguës, le médicament Acupan est un antalgique puissant qui n'est pas dérivé de la morphine.

Ce médicament est notamment contre-indiqué en cas d’adénome de la prostate, l’Acupan pouvant provoquer un blocage des urines, d'antécédents de convulsions, de glaucome à angle fermé. Bien entendu, il est également formellement contre-indiqué d’utiliser l’Acupan en cas d’allergie à la substance active ou à l’un des excipients du médicament. Sans parler de contre-indication stricte, il est nécessaire d’observer certaines précautions précautions en cas d'insuffisance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite