Quelles solutions efficaces pour blanchir les dents ?

Comment se déroule un blanchiment dentaire chez le dentiste ?

ÉTAPE 1 : Le chirurgien-dentiste s’assure qu’il n’y a pas de contre-indication pour faire un blanchiment des dents (moins de 18 ans, chimiothérapie, allaitement, érosion ou abrasion de l’émail), et fait un examen dentaire préalable. « Caries, fêlures ou obturations non étanches doivent être traitées avant, et un détartrage réalisé », indique le Dr Frank Lebret. Et si on a les dents hypersensibles ? « On adapte le protocole, de même qu’en cas de récession des gencives », indique le Dr Julien Cardona.

ÉTAPE 2 : Le blanchiment dentaire se fait généralement en ambulatoire : le chirurgien-dentiste donne une gouttière fabriquée sur mesure et des seringues préremplies du produit, le plus souvent du peroxyde de carbamide, dosé à 10 % ou 16 % suivant les cas. « Il décolore les particules organiques colorées à l’intérieur des dents et, par un jeu optique sur l’émail, les rend plus lumineuses », complète le chirugien-dentiste.

ÉTAPE 3 : Avant de se coucher, on dépose du produit dans la gouttière que l’on porte toute la nuit, pendant environ 3 semaines : « Si les dents sont sensibles, on raccourcit le temps d’exposition mais le traitement sera alors plus long », dit le Dr Cardona. On ne doit pas fumer ou consommer d’aliments ou boissons colorantes (thé, café, vin et fruits rouges, curry...) dans les...

Lire la suite