Quels sont les bienfaits de la marche afghane ?

La marche afghane aide à se reconnecter à son corps

La marche afghane se révèle être «une marche consciente qui s’adapte aux capacités de chacun et à son état émotionnel», dit Marie-Laure Le Clézio, de l’École France Marche Afghane, habilitée par la famille d’Édouard G. Stiegler, l’homme qui, dans les années 80, a importé la marche afghane. Cette marche invite à synchroniser son pas sur sa respiration nasale selon un rythme donné, dont le schéma de base consiste à inspirer sur trois pas, à bloquer sa respiration sur un quatrième pas, à expirer sur trois pas et être de nouveau en apnée sur le quatrième pas.

La marche afghane stimule le cerveau

La marche augmente la quantité d’oxygène qui pénètre le corps et facilite le travail du cerveau. Un bienfait renforcé par les techniques respiratoires avec apnée présentes en marche afghane, qui produisent « le même effet qu’un entraînement en altitude », souligne le Dr Pascal Prévost. Mieux oxygénées, les zones cérébrales sont stimulées, aiguisant la mémoire, la concentration et la créativité.

Cette pratique tonifie les muscles et renforce les os

Comme toutes les marches, celle-ci stimule les muscles du dos qui soutiennent la colonne vertébrale et redressent la posture ainsi que les muscles locomoteurs des membres inférieurs (fessiers, cuisses, mollets). La marche, encore plus sur un terrain...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles