Quels sont les fantasmes des Français ? Une étude répond

©Getty Images / Oleg Breslavtsev

Plan à trois, tantrisme ou jeux de rôle : les Français ne manquent pas d’imagination pour pimenter leur vie sexuelle. Justement, l’étude Sexreport 2022 s’est intéressée aux fantasmes les plus répandus dans l’Hexagone. Alors quel est le désir ultime pour atteindre le septième ciel ?

La marque de lingerie et de sextoys, Amorlie a publié une étude annuelle sur les habitudes et les désirs des Français en matière de sexe. Ce rapport, nommé le Sexreport 2022, réalisé en collaboration avec trend Research, se base sur une enquête en ligne. Pour ces travaux, mille personnes, âgées de 18 à 65 ans ont été interrogées anonymement. Elles ont dû ainsi répondre à une série de questions portant sur la régularité de leurs rapports, leur rapport aux sextoys, ou encore leurs fantasmes.

À lire aussi >> Le syndrome du pénis doré : qu’est-ce que c’est ?

Le fantasme ultime des Français est…

Les volontaires de l’étude ont dû répondre à la question suivante : quel est votre plus grand fantasme ? D’après le Sexreport, la première position est détenue par le classique plan à trois. En effet, cette idée semble plaire aussi bien aux hommes qu’aux femmes. À noter si les hommes aimeraient réaliser cette expérience en compagnie de deux femmes, la gent féminine elle, préféreraient réaliser ce fantasme en compagnie de deux hommes.

Côté fantasme, la liste continue avec le tantrisme, une méthode qui peut s’apparenter à du slow sexe. Le sexe tantrique est en effet basé sur la lenteur. Le but est donc de toucher son partenaire avec lenteur et douceur. Un concept qui attiserait la curiosité des Français et qui en font l’un des fantasmes les plus prisés. Dans la suite du classement, on retrouve également les jeux de rôle,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles