Quels gestes pour protéger sa flore buccale ?

©CoffeeAndMilk/iStock

L'équilibre de la flore buccale est essentiel pour l'haleine mais aussi pour l'hygiène dentaire. On vous dit tout.

1. Le microbiote buccal, c'est quoi ?                

Des bactéries nichées dans notre bouche (dents, langue, joues…) qui cohabitent avec des micro-organismes comme des protozoaires, des virus… On en dénombre 800 espèces. La liste n'est pas exhaustive, car on découvre de nouvelles bactéries chaque semaine ! En fait, on en abrite entre 150 et 180 espèces en bouche. Ces « bonnes » bactéries forment une barrière contre les pathogènes. Elles contribuent à une bonne digestion et elles produisent de la vitamine B, qui participe, entre autres, au bon fonctionnement du système nerveux.

2. Quand parle-ton d'un déséquilibre ?              

L'équilibre complexe de la flore buccale est rompu à partir du moment où les espèces pathogènes se développent et occupent le terrain, selon la Dre Martine Bonnaure-Mallet, chirurgienne-dentiste et chercheuse à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Ce phénomène s'appelle la dysbiose et entraîne une réaction inflammatoire. Les risques ? Des caries ou une gingivite – les gencives saignent lors du brossage. Plus grave, mais rare, la parodontite, une dégradation de l'os soutenant la dent.

3. Qu'est-ce qui favorise une dysbiose ?              

Une hygiène bucco-dentaire qui laisse à désirer. Puis l'excès de sucre (siroter des sodas est en tête de la liste noire) dont les bactéries font leur miel et qu'elles transforment allègrement en acide, source de caries. La consommation...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi