Quels sont vraiment les effets des ondes électromagnétiques sur le corps humain ?

Beaucoup de nos équipements modernes – radio, télévision, téléphones – fonctionnent grâce aux ondes électromagnétiques. Ces ondes servent de support à la transmission de données. Elles sont caractérisées par leur fréquence, qui s’exprime en Hertz. La fréquence est un chiffre qui traduit le nombre d’oscillations par seconde. On ne les voit pas, on ne les entend pas, on ne les sent pas. Elles sont pourtant bien présentes ! Quels sont leurs effets sur notre santé ? L'Anses vient de publier sur le sujet un dossier en 8 questions.

Effets des ondes sur l’organisme

On sait que les ondes de basse fréquence (de 0 à 10 kHz) peuvent stimuler les tissus nerveux et la rétine en cas de forte intensité. Les ondes de fréquence entre 10 kHz à 300 kHz (radiofréquences) sont capables d’échauffer les tissus biologiques et de provoquer un effet thermique en cas de niveau élevé d’exposition. En France, les valeurs limites actuellement en vigueur sont là pour garantir que les individus ne peuvent pas être exposés à de tels niveaux d’ondes, ni dans l’espace public ni en ayant une utilisation normale des appareils émetteurs.

Cependant, des effets biologiques ont aussi été observés à des niveaux assez faibles d’exposition. Par exemple, l’utilisation d’un téléphone portable est associée à une modification de l’activité électrique dans le cerveau. Pour autant, cet effet biologique n’a pas nécessairement un impact sur notre santé.

Néanmoins, il est à noter que les études sont difficiles à mener dans ce domaine. En effet, nous sommes exposés de multiples manières tant les appareils émetteurs sont nombreux. La question de l’effet des multi-expositions est complexe à étudier et une approche pluridisciplinaire est indispensable.

Qu'en est-il du téléphone portable ?

En l'état actuel des connaissances, aucun lien n’a pu être mis en évidence entre exposition aux ondes des téléphones portables et impact négatif sur la santé des individus. Néanmoins, certaines études suggèrent une possible augmentation du...

> Lire la suite sur Futura