Qu'est-ce que la cybercondrie, qui touche plus d'un Européen sur deux ?

Consulter son médecin, une pratique dépassée ? D'après une récente étude, les Européens consultent plus volontiers Internet que leur docteur pour se renseigner en matière de santé et/ou s'auto-diagnostiquer. Selon une étude d'Eurostat, plus d'un Européen sur deux se tourne vers cette solution.

Les chiffres indiquent en effet que 55 % des Européens âgés de 16 à 74 ans déclarent rechercher en ligne des indications concernant par exemple des blessures, des maladies ou encore leur alimentation. Les Français se situent dans la moyenne européenne puisqu'ils sont 56 % à googler leurs symptômes avant de consulter éventuellement leur médecin.

Cette tendance porte un nom, la cybercondrie, une expression tout droit tirée du terme "hypocondrie", qui désigne les personnes ayant une peur "déraisonnable" d'être atteintes de maladies graves.

Quels sont les pays les plus "cybercondriaques" ?

En 2021, c'est la Finlande qui arrive en tête : 80 % des Finlandais disent avoir recherché en ligne des sujets liés à la santé au cours des trois derniers mois précédant l'enquête. Elle est suivie des Pays-Bas (77 %), du Danemark (75 %) et de Chypre (74 %).

Au cours de la dernière décennie, la part des personnes recherchant des informations sur la santé en ligne...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles