Qu'est-ce-que « la panne de cerveau » ou quand nos émotions négatives nous submergent ?

istock

Les émotions négatives sont une tannée et il est difficile d’arriver à les digérer. La sensation d’être prise dans un tourbillon sans fin de négativité est un phénomène malheureusement beaucoup partagé.

À découvrir également : Qu'est-ce-que le « friluftsliv » ? Un concept bien-être norvégien qui vous aidera à affronter l'hiver

Et parfois, il est difficile d’envisager que cela cesse. Le moulin à négativité s’alimente et provoque en nous des états de stress, d’angoisse et de fatigue. La psychothérapeute et autrice Gina Simmons-Schneider a donné un nom à ce phénomène : le "frazzlebrain", que l’on peut traduire en français par la panne de cerveau. Gina Simmons-Schneider a écrit un livre à ce sujet et en a discuté dans un entretien au magazine Psychology Today : « Imaginez un instant qu'il y a deux parties à l'intérieur de vous dans un bras de fer, interroge la psychothérapeute. Vous pouvez vous sentir tiré à un bout de la corde par votre colère, votre irritation, votre fureur, et à l'autre bout, l'anxiété, la peur, l'inquiétude ».
La panne de cerveau survient lorsque l’on a été confrontée à trop d’émotions négatives qui proviennent de l’actualité, de notre vie personnelle, professionnelle et notre régime alimentaire : « 90 % de l' antidépresseur naturel du cerveau, la sérotonine, est produit dans l'intestin » rappelle la psychothérapeute.
S’il est difficile...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi