Qu'est-ce que la pause "fika", ce phénomène suédois qui permet de garder le moral en hiver ?

Thirdman

Les Français sont de moins en moins enchantés à l’idée d’aller travailler. À l’heure où la réforme des retraites est largement débattue dans l’ensemble de la société et alors que la tendance est à la recherche de sens, difficile de rester enjoué·e à l’idée d’une journée de labeur. Les Suédois, eux, ont trouvé la combine pour se motiver : la pause “fika”. Véritable institution dans le pays, explique Quartz, ce moment partagé entre collègues permet de mieux affronter la semaine de travail. Et tous les petits moments de blues qui surviennent parfois, notamment en hiver.

Mais qu’est-ce que la pause “fika” ? Le terme vient du mot suédois pour café : “kaffe”. La Suède étant le troisième plus gros consommateur de café dans le monde, cette tradition fait sens. Mais il ne s’agit pas simplement de boire une tasse entre deux réunions. C’est un art de vivre.

La pause “fika” a lieu deux fois par jour en Suède. Une première fois à 10 h, la seconde à 15 h. Et pas question d’en profiter pour caler des rendez-vous professionnels impromptus, ni même d’évoquer le travail. La “fika” est faite pour savourer un bon café avec ses collègues en parlant de tout et de rien, mais surtout pas des dossiers en cours. Évidemment, certain·es Suédois·es ne boivent pas de café. Et ça ne les empêche en rien de participer. Car plus que ce que l’on y boit, la “fika” est surtout là pour permettre la relaxation.

À l’instar de ce que peut être le "tea time" britannique, mais en beaucoup plus suivi et institutionnalisé, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une étude révèle la qualité qui permettrait de soigner la dépression et l'anxiété
La thérapie par l'écriture pourrait être la clé d'une meilleure santé mentale en 2023, selon les experts
Vous voulez prendre soin de votre santé mentale mais vous manquez de temps ? Testez la technique des 13 minutes
11 millions de personnes se sentent seules en France selon une étude, et être entouré n'y change rien
Marcher 10 minutes par jour pourrait réduire de 16 ans votre âge biologique, voici pourquoi