Publicité

Pourquoi se marier ? Selon une étude, l'amour n'est que la troisième raison la plus citée par les couples

En 2023, le mariage reste incontournable. Après deux saisons bouleversées par la pandémie de coronavirus, les mariages reviennent en force cette année. Pas moins de 300 000 unions civiles (et religieuses) seront célébrées en France d'ici le 31 décembre, avec un coût moyen de 17 000 € par fête. L'occasion de voir Tonton Michel lancer une chenille, d'écouter un discours de témoin écrit par l'intelligence artificielle ChatGPT mais, surtout, de célébrer l'union de deux êtres qui s'aiment. Au moins jusqu'à ce que le divorce les sépare... Pour en savoir plus sur la perception du mariage par des personnes divorcées, Forbes Advisor a mené une étude auprès de 2000 Américains et Américaines pour connaître les principales motivations de leur mariage.

Pour les hommes comme pour les femmes interrogées, la principale motivation au mariage était la "sécurité financière". Aux États-Unis, le PACS n'existe pas. Se marier est donc la seule solution pour officialiser son union auprès de l'administration. De quoi se protéger financièrement, notamment en cas de décès d'un des deux partenaires. En France, le mariage (ainsi que le PACS) peut permettre de faire des économies d'impôts : l'argument financier n'est donc pas négligeable.

Sur le même sujet ⋙ Couple : voici les signes que la séparation est proche, selon une étude auprès de personnes divorcéesCouple : pour une relation harmonieuse et qui dure, voici 14 stratégies à adopter

La deuxième motivation la plus courante pour se marier est la "volonté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Si vous partagez ces 24 points communs avec votre partenaire, votre couple a toutes les chances de durer
Mariage : des photographes professionnels révèlent les 8 signes qui annoncent un futur divorce
Évitant, anxieux, sécurisé... Quel est votre style d'attachement en relation ?
Couple : ce test est censé mesurer la compatibilité avec votre partenaire
Mois sans tabac : voici combien de célibataires seraient prêts à arrêter de fumer par amour