Qu'est-ce que le sadfishing, cette nouvelle tendance psycho sur les réseaux sociaux ?

Illustr SadFishing Top Sante (TopSante)

Le sadfishing est une tendance psycho qui consiste à afficher son mal-être sur les réseaux sociaux. Explications.

Vous l'avez peut-être remarqué : en ce moment, les réseaux sociaux ne respirent pas le bonheur. Sur TikTok, Instagram ou encore Snapchat, les stars (comme Bella Hadid, Kendall Jenner ou Travis Scott) mettent en scène leur mal-être à grand renforts de filtres "crying" ("en pleurs"), de photos en noir et blanc, de crying selfies ("selfies en pleurs"), de stories émouvantes et autres témoignages de désespoir. Et les hashtags les plus populaires sont #anxiety (#anxiété), #cry (#pleurer) et #breakup (#rupture)...

Cette tendance, qui consiste donc à mettre en scène sa souffrance (et surtout à l'accentuer !) sur les réseaux sociaux, porte un nom : le sadfishing. Un terme que l'on pourrait traduire par l'idée de vouloir toucher de nouvelles personnes par l'intermédiaire d'une souffrance partagée.

Le sadfishing sur les réseaux sociaux, une stratégie marketing pour les célébrités ?

Un concept qui existe depuis 2019 : théorisé par la journaliste Rebecca Reid (qui collabore notamment avec nos confrères britanniques du Telegraph), il est censé s'inscrire dans l'exigence actuelle d' "authenticité" des réseaux sociaux, qui souhaitent désormais refléter "la vraie vie"...

L'objectif de cette "exposition de souffrance" ? Gagner la sympathie du public, bien sûr, afin de générer des interactions, de fidéliser les spectateurs et de susciter de nouveaux "likes" et davantage d'abonnements. De là à affirmer que le sadfishing constitue une véritable stratégie marketing (...)

Lire la suite sur Topsante.com

VIDÉO - Qu'est-ce que le "Labello Challenge", le nouveau défi TikTok qui incite au suicide ?

Vous dépensez trop (ou peu) : voici ce que cela dit de vous
Rire ça fait (vraiment) du bien : ses 6 principaux bienfaits
Covid-19 : connaissez-vous le "syndrome du visage vide" ?
Hypersensibilité : tout ce qui pompe votre énergie sans le savoir
Un lien entre la taille du réseau social et la structure du cerveau ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles