Qu'est-ce que le SIBO et comment diagnostiquer cette maladie des intestins ?

·1 min de lecture

Cette pathologie intestinale, définie comme la maladie des hyperballonnés, est souvent méconnue. Elle peut être gênante, alors qu'elle se traite facilement.

Gaz à profusion, ballonnements inconfortables, diarrhée, douleurs abdominales, fatigue, voire perte de poids… Le Sibo, acronyme anglais de small intestinal bac­terial overgrowth, ressemble à s'y méprendre à un syndrome du côlon irritable. Et pourtant, il s'agit bien d'une pathologie à part entière.

La faute aux bactéries qui pullulent dans l'intestin grêle

« Les troubles intestinaux ont pour origine une prolifération anormale de bactéries dans l'intestin grêle, relié à l'estomac et au côlon à chacune de ses extrémités, alors que, normalement, elles n'y sont présentes qu'en petite quantité. Elles libèrent des gaz, de l'hydrogène et/ou du méthane, issus de la décomposition des glucides lors de la digestion. C'est à eux que l'on doit la distension des intestins avec des ballonnements et de nombreuses flatulences », explique le Pr Louis Buscail, chef du service de gastro-entérologie et de nutrition à l'hôpital Rangueil de Toulouse. En outre, ces bactéries transforment les acides biliaires et les graisses digérées dans l'intestin grêle en laxatifs, ce qui explique les problèmes de diarrhée.

Paradoxalement, cette pullulation bactérienne est favorisée principalement par un ralentissement de la mobilité de l'intestin grêle : les déchets de la digestion restent plus longtemps bloqués et fermentent. En cause, une intervention chirurgicale – ablation d'une partie de l'intestin, du côlon ou du pancréas, confection d'un bypass...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles