Qu'est ce que le syndrome du cheveu étrangleur ?

·1 min de lecture

Lorsqu'un cheveu s'enroule autour de nos doigts, on se contente de le retirer, avant qu'il ne nous serre trop. Mais pour les bébés, avoir un fil ou un cheveu pris dans la peau peut devenir dramatique, on appelle cela le syndrome du cheveux étrangleur ou encore le syndrome du tourniquet.

Une maman a récemment publié des photos de son nourrisson sur Instagram, dont un doigt de pied s'est trouvé pris dans un cheveu, raconte le Huffington Post. Elle rappelle que ce genre d'accident est trop rarement évoqué et que la plupart des parents le découvrent lorsque l'enfant en est victime. En 2016, une grande étude avait été menée sur cet accident domestique à Toulouse, à l'hôpital des enfants.

Quand le cheveu s'enroule sur la partie du corps du bébé, il vient se serrer et faire office de garrot, c'est-à-dire qu'il entrave la bonne circulation du sang et, qu'à terme, cela menace l'extrémité de nécrose. Si la situation dégénère jusqu'à ce stade, il peut être nécessaire de retirer une partie ou la totalité de l'extrémité. Ce syndrome peut toucher diverses parties du corps comme les doigts de pieds, les mains, mais aussi le sexe ou encore le cou.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par OHANA & CO (@0hanaandc0)

Attention aux extrémités du bébé

Comme il est parfois difficile de s'en apercevoir, élucider les pleurs d'un bébé peut être compliqué, il est important de prêter attention à certains signes : un oedème, une partie enflée, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Grossesse et paracétamol : des risques pour l'enfant
Rhume du bébé : que faire ?
Fièvre du bébé : quand aller aux urgences ?
Grossesse et médicaments : "c'est pas n'importe comment"
Vrai-faux sur la constipation de l'enfant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles